Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pourmars 2008

Nicolas Sarkozy va devoir se battre le dos au mur.

Ayant pris connaissance des premières estimations des résultats du deuxième tour des élections municipales dès le dimanche 16 en début d’après-midi, le Président de la République a pris une première décision, celle de reprendre d’une main ferme les rênes de l’UMP pour en faire un parti encore plus présidentiel. C’est lui qui a dicté au Premier ministre une courte note qui, ensuite, a été transmise à tous les intervenants du parti invités à s’exprimer dans les médias. C’est le message qui a été répété à l’identique par chacun : « Les Français nous ont demandé de poursuivre les réformes, d’en accélérer le rythme, pour obtenir, si possible, des résultats plus rapides ». Cette unanimité visiblement artificielle dans les commentaires de l’événement avait quelque chose de soviétique. Et il fallait un certain culot … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Liberté d’opinion : l’autre régression française…

J’ai fait mes premières armes, comme journaliste, sous l’autorité de Jean Loustau-Chartez, qui, vingt ans plus tôt, pour avoir appartenu à la Waffen SS, s’était retrouvé, condamné à mort, à la prison de Fresnes, les fers aux pieds, pendant de longs mois. Son patron, qui m’avait recruté, Raymond Bourgine, était un ancien de la 1ère armée française… C’était en 1970. La justice était passée. L’esprit de la résistance, l’idéologie des vainqueurs de 1945 dominaient déjà largement le paysage politique, culturel et intellectuel. Mais la liberté d’expression existait encore. Louis-Ferdinand Céline était mort en 1961, mais il continuait à être réédité. MêmeLucien Rebatet, également condamné à mort et gracié, qui vivait encore (décédé en 1972), sera réédité jusqu’en 1991. La liberté d’expression avait pour seule limite l’apologie des crimes. On ne déniait à personne la liberté de … Lire tout l'article »

Classé dans : France