Articles

Le Journal d'Alain Dumait » France, Monde » Plan Obama pour GM : c’est exactement ce qu’il fallait faire pour les banques !

Plan Obama pour GM : c’est exactement ce qu’il fallait faire pour les banques !

pouvoir-achatSelon le New York Times, l’administration envisage un dépôt de bilan « encadré », permettant à GM de former rapidement une nouvelle société, regroupant les actifs les plus rentables, comme Chevrolet et Cadillac. Les actifs « pourris » – comme les marques Saturn et Hummer – resteraient sous le régime des faillites, sur une période plus longue, pour être vendus ou peu à peu liquidés.

 

Mais c’est exactement ce qu’il fallait faire pour les banques ! Aux Etats-Unis comme en France. De nouveaux établissements, avec de nouveaux dirigeants, et les actifs rentables, tandis que les anciens établissements auraient été laissés aux anciens dirigeants, avec leurs actifs pourris. Sous le contrôle d’administrateurs judiciaires, chargés de vendre les actifs toxiques, éventuellement aux enchères. Et vite !

Cette solution avait tous les avantages : de nouveaux établissements inspirent immédiatement confiance. De nouveaux actionnaires se seraient présenté, sans faire appel aux contribuables.

Et le plus important est encore que les banques n’auraient pas alors échappé à la loi commune sur les faillites. Car une bonne « régulation », comme dirait Sarkozy, exige une loi commune identique pour tous, petits ou gros, banquiers compris.

« Too big to fail » n’est pas acceptable. C’est peut-être du capitalisme, mais pas de l’état de droit !

Citation du jour : « La compétitivité de notre économie dans son ensemble est atteinte par les privilèges de quelques-uns » (Florin Aftalion).

 

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Classé dans : France, Monde · Tags:

Laissez une réponse