Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pourseptembre 2009

BNP Paribas : les contribuables n’avaient rien à faire dans cette galère !

Le 1er mars, l’Etat, c’est-à-dire Nicolas Sarkozy (sans consulter personne…), décide d’engager l’argent des contribuables français à hauteur de 5,3 milliards d’euros, pour aider la première banque française, BNP Paribas. Cette somme représente un peu moins de 2% des dépenses de l’Etat, ou encore deux fois les dépenses du ministère de la culture, ou bien presque autant, à 20% près, que l’ensemble des crédits du ministère de la justice… Aujourd’hui la banque rembourse et l’Etat, donc les contribuables, va encaisser 226 millions d’euros d’intérêt sur ce prêt. On ne peut que s’en réjouir ! Tout en faisant remarquer que l’Etat n’est pas toujours aussi heureux dans toutes ses opérations de sauvetage… Dexia ou Natexis ne seront pas d’aussi bons placements… D’une façon générale, quand les hauts fonctionnaires de l’Etat (avec notre argent) jouent au Meccano … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France, Monde

G20 de Pittsburgh : un sommet de faux-monnayeurs !

Le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de Pittsburgh s’est achevé le vendredi 25 septembre par un communiqué final dont le point le plus important se trouve dans la partie finale : le G20 se réunira au Canada, puis en Corée en 2010, puis en France, et dorénavant chaque année, essayant ainsi de donner corps à l’utopie d’un gouvernement économique et financier mondial. La pire qui soit… Les dirigeants de la sphère publique mondiale disent être d’accord sur beaucoup de choses : –       Ils font la même analyse de la conjoncture. Nous serions « au milieu du gué » (une image que les politiciens affectionnent, quand ils ne savent pas eux-mêmes où ils sont, ne voyant pas encore « le bout du tunnel »…), C’est-à-dire à un moment de transition, entre la crise et la reprise. –       Ils … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France, Monde

Tous les faux-monnayeurs ont un jour le même problème. Même les Etats !…

Maurice Allais, notre seul prix Nobel de sciences économiques, après d’autres, en 1999, stigmatisait l’excès de la création monétaire par les banques, fortement incitées à le faire par les banques centrales. « Par essence, écrivait-il, la création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques est semblable, je n’hésite pas à le dire, pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici, à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par la loi. Concrètement, elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents » Les faux-monnayeurs sont des voleurs. Il n’empêche que leur métier n’est pas facile. La difficulté n’est pas tant dans la fabrication de la fausse monnaie – surtout quand on est protégé par la police – que dans … Lire tout l'article »

Classé dans : France, Monde

Défense des traders. Les Etats doivent être cités à la barre !

Les « traders » étant depuis hier défendus par Barack Obama lui-même, je me sens encore plus libre qu’auparavant pour présenter une observation qui semble avoir échappé à beaucoup d’observateurs. On sait qu’un « trader », dans ce franglais que nous affectionnons tant, n’est rien d’autre qu’un opérateur de marché, quelqu’un qui, en général pour le compte d’une banque ou en tout cas d’un tiers, procède à des opérations sur le marché financier, sur différents supports, comptant ou à terme, ferme ou sous conditions, produits simples ou dérivés. Selon l’encyclopédie Wikipédia « ils ont une mission principale : anticiper les fluctuations permanentes des valeurs de marché pour en tirer des profits financiers ». Ils sont aujourd’hui quelques dizaines de milliers à faire ce sinistre mais aussi très utile métier… On a remarqué qu’ils obtenaient de meilleurs résultats en étant intéressés … Lire tout l'article »

Classé dans : Monde

Eric Woerth : une déclaration anti-épargne.

«Il n’y a pas de raison que les revenus du travail soient soumis à cotisations sociales et que des revenus qui ne sont pas des revenus du travail n’y soient pas soumis», a expliqué Eric Woerth, ministre du budget, dimanche soir. Déclaration largement reprise dans les heures qui ont suivi, et recueillie sans discussion ni contestation par les médias. Le ministre a-t-il pour autant raison ? Son affirmation a l’apparence du bon sens. C’est la logique d’un système, où les cotisations sociales sont presque totalement déconnectées des prestations : il n’y a pas de pas de raison qu’une catégorie de revenus y échappe. Mais il y a revenu et revenu. Les revenus du capital sont en effet doublement différents des revenus du travail : dans le plus grand nombre des cas, les premiers proviennent d’une épargne constituée … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France

Taxe carbone : classe sachante, classe parlante, classe payante…

Taxe Carbone. Nicolas Sarkozy a tranché. Ce sera donc 17€ la tonne de CO2 rejeté dans l’atmosphère. Pourquoi 17€ ? Parce que les services du Premier Ministre, s’appuyant sans doute sur les études de plusieurs directions, de plusieurs ministères, ont calculé que, depuis le lancement de la bourse Bluenext, où il est coté tous les jours, le prix du quota de la tonne de CO2 avait en moyenne été à peu près à ce niveau. On objectera que ce marché est non seulement dépendant des normes imposées par Bruxelles, en application du traité de Tokyo, aux 11 000 usines (des 27 pays) émettrices de dioxine de carbone, et entrant dans le champs de cette réglementation, mais aussi de la conjoncture économique. C’est si vrai que le cours du CO2 s’est évidemment effondré quand les … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Les déficits sont des impots ! Et les plus honteux…

Aussi bien le Président de la République que son Premier Ministre, depuis le premier jour de leur entrée en fonction, répètent, inlassablement, qu’ils n’augmenteront pas les impots ! Que les prélévements obligatoires n’augmenteront pas ! Dans la droite ligne de cette promesse, le Président de la République a annoncé aujourd’hui les modalités de la mise en place de la « taxe carbone », et sa compensation intégrale en diminutions de recettes de diverses sortes. Nous, Contribuables Associés, ne pourrions que nous réjouir de cette promesse, … si celle-ci n’était pas outrageusement mensongère !… Pour l’année en cours, les prélévements obligatoires, mesurés par les impots, taxes et cotisations éffectivement payés par les Français, vont même probablement diminuer, du fait de la crise et des moindres rentrèes fiscales quand celles-ci sont liées à l’activité économique. Mais, dans le même temps, le … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France