Articles

Le Journal d'Alain Dumait » France » Taxe carbone : classe sachante, classe parlante, classe payante…

Taxe carbone : classe sachante, classe parlante, classe payante…

Taxe Carbone.

Nicolas Sarkozy a tranché. Ce sera donc 17€ la tonne de CO2 rejeté dans l’atmosphère.

Pourquoi 17€ ? Parce que les services du Premier Ministre, s’appuyant sans doute sur les études de plusieurs directions, de plusieurs ministères, ont calculé que, depuis le lancement de la bourse Bluenext, où il est coté tous les jours, le prix du quota de la tonne de CO2 avait en moyenne été à peu près à ce niveau.

On objectera que ce marché est non seulement dépendant des normes imposées par Bruxelles, en application du traité de Tokyo, aux 11 000 usines (des 27 pays) émettrices de dioxine de carbone, et entrant dans le champs de cette réglementation, mais aussi de la conjoncture économique. C’est si vrai que le cours du CO2 s’est évidemment effondré quand les usines étaient toutes en position de vendre leurs quotas plutôt que d’avoir besoin d’en acheter…

On objectera surtout qu’il n’est pas du tout certain que le réchauffement climatique (relatif) transforme notre planète en « une poêle à frire », comme a cru devoir l’affirmer le très distingué scientifique François Fillon. Et que les cheminées des usines recensées émettent sans doute moins de CO2 que le moindre volcan en éruption…

Il y a en fait, sur cette question du réchauffement climatique, une grande diversité d’opinions. Mais, du côté des décisionnaires politiques, pas le moindre doute ! C’est la classe sachante…

Les médias dominants prennent le relais.

Selon le modèle habituel, sur une radio périphérique, un journaliste lit son résumé des nouvelles et rend compte d’un sondage sur la taxe carbone. Puis commence une table ronde avec trois « experts invités ». Le premier commence par dire « tout le monde est d’accord sur la nécessité de cette taxe ». Unanimité de la classe parlante… Nonobstant l’opposition de la classe payante : 72% des Français sont opposés à ce nouvel impôt, qui frappera d’abord les plus modestes !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Classé dans : France · Tags:

Laissez une réponse