Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pournovembre 2009

Hommage à François Laarman (1939-2009)

Hommage à François Laarman (1939-2009)

Avec beaucoup de tristesse, nous avons appris, par sa famille, hier mardi 24 novembre 2009, le décès de François Laarman. Il venait d’avoir 70 ans. Une maladie douloureuse l’a emporté. Pour nous, François était avant tout le fondateur de Contribuables Associés. C’est lui, et lui seul, qui en avait eu l’idée, sur le modèle d’une organisation américaine qu’il avait rencontrée à Washington au début des années 80 (National Taxpayers Union). C’est lui qui l’a mené jusqu’à … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Secteurs d’avenir : idées reçues et souvent fausses ! …

Le grand emprunt, réduit à 22 milliards d’euros empruntés sur les marchés financiers en deux fois, va donc servir à financer des « secteurs d’avenir ». 1) On est d’emblée sur le terrain de la tautologie ! Les adversaires de cette politique risquent fort d’être présentés comme des partisans des « secteurs du passé ». Qui est donc hostile au renforcement des « secteurs d’avenir » ? Fallait-il réunir une nouvelle Commission pour identifier les bio-technologies comme des « secteurs d’avenir » ?… Ou l’éducation et la recherche comme des facteurs essentiels du développement ?… On ne voit pas que la Commission Juppé-Rocard ait identifié quoi que ce soit de nouveau qui n’ait pas déjà identifié comme tel depuis au moins trente ans… 2) Soyons juste : il s’agit cette fois de « mettre le paquet » sur ces secteurs. Attention : l’histoire économique contemporaine est pleine d’exemples d’investissements … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Grand emprunt : petite opération d’ingénierie politico financière…

Nicolas Sarkozy, préparant son allocution devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles le 22 juin dernier, se vit souffler l’idée d’un grand emprunt national par son très écouté conseiller spécial Henri Guaino. Pour financer des « priorités nationales », qui devaient être définies « par concertation ». Cette annonce et cet engagement ont donc abouti au rapport de la Commission Rocard-Juppé, disponible sur Internet depuis le 19 novembre. http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/094000547/0000.pdf Écrit dans le plus pur style technocratique, sorte de novlangue consensuel, ce document, facile à résumer (par son seul titre « Investir pour l’avenir »), n’est pas facile à critiquer car, au-delà d’un constat d’une grande banalité (« Le monde doit faire face à des risques et des défis majeurs », « L’économie est globalisée, la compétition aussi », « Un modèle de développement plus durable est à construire », « Un effort exceptionnel d’investissement … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Note de lecture. « Le père de famille, le trader et l’expert », par Marc de Scitivaux.

Note de lecture. « Le père de famille, le trader et l’expert », par Marc de Scitivaux.

Marc de Scitivaux, qui doit avoir 65 ans, est un économiste complet, à savoir : formation universitaire, la banque, la bourse, les services financiers, les études, la création d’entreprises et l’investissement direct dans celles-ci, le conseil stratégique, les interventions médiatiques. Et, en juin dernier, un petit livre très roboratif : « Le père de famille, le trader et l’expert ». Il s’agit, en 120 pages (qui se lisent en deux heures) d’un exposé complet sur les origines de la présente … Lire tout l'article »

Classé dans : En librairie/au cinéma, Monde

Notre Etat-providence ne pourra pas survivre à la crise !

L’obtention d’un titre de séjour par un seul étranger entraînerait une dépense indirecte de 100.000 € pour la collectivité, liée à sa présence sur le territoire national (accès aux soins via la CMU et à la couverture sociale en général, usage des services publics, construction de logements sociaux…). Or, bon an mal an, quelque 80 /90 000 titres de séjour sont délivrés à des étrangers, au seul titre du regroupement familial, sans compter les motifs d’ordre professionnel ou relevant du droit d’asile. Cela représente, à ce seul titre, un engagement de dépenses nouvelles de l’ordre de 10 milliards d’euros par an ! Par comparaison, la mobilisation engagée par Nicolas Sarkozy après son élection en 2007 dans le cadre de la « modernisation de l’Etat », sous la forme d’une « révision générale des politiques publiques », procédure qui, … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France

Notre "Mur de Berlin", c’est la Sécu !

Notre "Mur de Berlin", c’est la Sécu !

L’unanimité avec laquelle a été célébrée ce jour la chute du « Mur de Berlin », il y a 20 ans, peut paraître très hypocrite, puisque qu’on y retrouve toutes sortes de personnages, dont une bonne partie était radicalement hostile à ce changement (aux Etats-Unis, en France, en Grande-Bretagne…), Et même n’y croyaient pas quelques jours auparavant (en Allemagne de l’ouest…). Même M. Gorbatchev peut bien dire aujourd’hui qu’il n’a jamais imaginé un seul instant utiliser la force … Lire tout l'article »

Classé dans : France, Monde

« Grand emprunt » : le temps des « nanars » !

« Grand emprunt » : le temps des « nanars » !

Le débat sur le « grand emprunt » voulu par Nicolas Sarkozy a quelque chose de surréaliste. Chacun convient que le principal problème de la France, du côté de ses finances publiques, est celui du déficit de ses comptes et de la dette qui en résulte. C’est aussi devenu la principale préoccupation des Français, à égalité avec le chômage. Ils souhaitent que l’Etat, les collectivités locales et les organismes de sécurité sociale réduisent leurs dépenses, équilibrent leurs comptes … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France

Grand débat sur l'identité nationale.

Grand débat sur l'identité nationale.

Je viens d’apporter ma contribution au « grand débat sur l’identité nationale » lancé depuis le 2 novembre 2009 par le ministre Eric Besson. <http://www.debatidentitenationale.fr/> Il s’agit de répondre à la question « Pour vous, qu’est-ce qu’être Français » Voici ma contribution en question : « Pour moi être Français c’est pouvoir mettre mes enfants ou mes petits-enfants dans une école publique qui ne soit pas fréquentée à 95% par des enfants d’origine étrangère dont la moitié de non-francophones » Les contributions faisant l’objet d’une … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Taxe professionnelle : pas de réforme fiscale sans baisse des dépenses.

Taxe professionnelle : pas de réforme fiscale sans baisse des dépenses.

La réforme de la taxe professionnelle, qui pèse actuellement sur les entreprises qui investissent et qui emploient, est une nécessité si l’on veut favoriser (un peu) la compétitivité des entreprises françaises. Le gouvernement a donc raison  d ‘engager cette réforme et de s’y tenir. Mais, en période de déficit  budgétaire abyssal, il est difficile de ne pas compenser cette recette importante des collectivités locales. Soit par de nouvelles charges, sur le dos des ménages ; soit par d’autres … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France

Les dépenses nouvelles doivent être financées à 100% par redéploiement des crédits budgétaires !

Les dépenses nouvelles doivent être financées à 100% par redéploiement des crédits budgétaires !

Tandis que les collectivités locales continuent à dépenser sans compter (quintuplement des dépenses entre 1980 et 2006, selon la Cour des comptes ! l’Etat ne faisant « que » tripler les siennes sur la même période…) , le chef de l’Etat annonce chaque semaine de nouvelles dépenses : 2 milliards d’euros le 27 octobre pour l’agriculture, 750 millions d’euros aujourd’hui pour la lutte contre le cancer. L’utilité, voire la nécessité de ces nouvelles dépenses n’est pas en cause. Mais, sur … Lire tout l'article »

Classé dans : budget de l'Etat, France