Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pourmai 2nd, 2010

Cinq réflexions sur l’aide financière à la Grèce.

Le PIB de la Grèce (moins de 300 milliards d’euros) ne représentant que 2,65% du PIB de la zone euro, on a dit qu’aider la Grèce ne coûterait pas si cher que cela. Comme la facture est finalement de plus de 100 milliards d’euros, il en résulte qu’un sauvetage de l’Espagne ou de l’Italie serait hors des moyens de la communauté internationale. Depuis le 15 septembre 2008 nous vivions sous l’emprise du «too big to fail». Désormais ce sera  «too big to save». Ni l’Italie, ni l’Espagne, ni la France, ni la Grande Bretagne, ni les Etats-Unis ne sont «sauvables»… Les opinions publiques – et pas seulement en Allemagne – étaient hostiles à l’aide de la zone euro à la Grèce. Les économistes stipendiés, les médias socialisants et les gouvernements constructivistes … Lire tout l'article »

Classé dans : France, Monde