Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pourjanvier 2011

Etat juif et Occident chrétien, même combat !

Etat juif et Occident chrétien, même combat !

Voici sans doute le plus personnel et le plus radical des ouvrages que, depuis un peu plus de dix ans, nous propose Gilles-William Goldnadel (G-W G). L’auteur, qui a aujourd’hui 57 ans, n’est pas seulement un avocat pénaliste brillant, spécialiste des affaires très complexes (Sentier I et II, Angolagate…), c’est aussi, tout à la fois, un homme de droite, qui s’assume comme tel, et un défenseur chatouilleux d’Israël, engagé (apparemment) dans un combat pour le contrôle … Lire tout l'article »

Classé dans : En librairie/au cinéma, France

L’Amin Dada du Languedoc Roussillon.

L’Amin Dada du Languedoc Roussillon.

Depuis le 15 décembre 2010, un drôle de film est sur les écrans de cinéma : «Le Président», du réalisateur Yves Jeuland. 98 minutes (après six mois de montage) consacrées à la campagne 2009-2010 pour les élections régionales en Languedoc Roussillon. Avec en vedette Georges Frèche, 71 ans au moment du tournage, truculent politicien socialiste issu de l’activisme d’un groupuscule maoïste avant d’adhérer à la SFIO. Ce documentaire, et c’est ce qui fait sa rareté – a été … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Sarkozy à coté de la plaque pour le prochain G20

Une bonne analyse d’un fait social doit comporter idéalement trois parties : un constat, une explication ou un diagnostic, et si possible des propositions. C’est ce que le général de Gaulle savait faire quand il s’exprimait sur le système monétaire international. Nicolas Sarkozy, présentant le lundi 24 janvier 2011 son programme d’actions comme président du G20, nous a livré un constat exact, une explication à coté de la plaque, et, du coup, des propositions toutes hors-sujet. Le constat établi par notre Président de la République est pertinent. En effet, les crises qui secouent la planète finance sont de plus en plus rapprochées et d’une ampleur de plus en plus importante. L’instabilité chahute le monde comme a du l’être le Titanic avant de couler… Crises bancaires, crises des dettes publiques, crises de balance de paiement, … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France, Monde

Petit-déjeuner débat du Cri du contribuable du 12 janvier 2011, avec M. Alfred Trassy-Paillogues

Ci-dessous la video du petit-déjeuner débat du Cri du contribuable du 12 janvier 2011, avec M. Alfred Trassy-Paillogues (député UMP de la 10ème circonscription de la Seine-Maritime) … Lire tout l'article »

Classé dans : Vidéo

Réduction des dépenses publiques : il est grand temps de passer aux choses sérieuses !

A entendre le gouvernement, il aurait fait des efforts considérables dans l’établissement de son budget, afin de réduire le déficit public en 2011. Pour être moins pire que celui exécuté en 2010, ce budget pour l’année en cours laisse encore 92 milliards d’euros de déficit, qui vont venir gonfler une dette de 1 600 milliards d’euros. L’«impasse» (excès de la dépense sur les recettes) passant de 153 à 92 milliards d’euros ne représente plus «que» 30% des engagements de l’Etat, au lieu de 47%… On a du mal à se réjouir. D’autant que ce résultat, dicté par l’environnement international et les craintes aujourd’hui généralisées sur la solvabilité des Etats trop endettés, n’est obtenu que moyennant plusieurs subterfuges : en affichant un objectif de taux ce croissance à 2,5%, on surestime les recettes attendues … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Recasages : une honte pour la France !

Les recasés de l’avant-dernier gouvernement Fillon ne font que s’ajouter à la longue liste des nominations arbitraires à la disposition de ceux qui nous gouvernent, à tous les niveaux, celui de l’Etat, bien sur, comme celui des principales collectivités publiques. Comme si le pouvoir réel d’une personne, au sein de la sphère publique, était fonction de sa capacité à en abuser. On a pu dire que les Français avaient soif d’égalité pour les autres et le goût de l’inégalité pour eux-mêmes. Que madame Fadela Amara soit nommée inspectrice des affaires sociales, que Madame Rama Yade soit nommée ambassadeur de France  auprès de l’UNESCO et que Monsieur Bernard Kouchner trouve à s’employer à l’ONU ne me choque que dans la mesure où ils ne doivent ces emplois qu’au bon vouloir du président de … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France