Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pourmai 2011

Nouvelles de France : sur le ministère de la culture

Classé dans : Vidéo

Dettes souveraines : il faut écouter les contribuables et consulter les Français !

Sur la question du remboursement des dettes souveraines deux thèses s’affrontent : la première, qui semble avoir la préférence du plus grand nombre des Etats (en tout cas de leurs dirigeants), du marché, et bien sur des banques, consiste à éviter à tout prix un défaut de paiement de quelque pays que ce soit. Madame Christine Lagarde l’a d’ailleurs redit le mardi 24 mai après-midi à l’Assemblée Nationale : «les dettes de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal ne représentant que 6% du PIB européen des 27 Etats membres, il convient de faire jouer la solidarité et d’éviter à tout prix un scénario catastrophe…» La seconde est plus orthodoxe : toute entité ne pouvant faire face à ses engagements doit elle-même se déclarer en faillite. Un Etat comme une entreprise. La vérité oblige … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, budget de l'Etat, France

Ce qui va se passer quand la France ne pourra plus rembourser ses dettes…

«La France n’est pas la Grèce». C’est vrai. Entre la situation des deux pays, il y a une sensible différence, mais celle-ci est davantage de degré que de nature. La Grèce a une dette publique égale à 150% de son PIB. La France n’est «qu»’à 85%. La Grèce ne peut plus emprunter sur les marchés. La France le peut encore, mais avec des signes qui montrent que sa dette est désormais «sous surveillance». Cela se vérifie en observant l’évolution des cours des primes d‘assurances qu’acceptent de payer les investisseurs pour se couvrir des risques souverains (CDS : «credit default swap»). Pour la France, la prime a triplé depuis septembre dernier. C’est dix fois moins que pour la Grèce. Mais trois fois plus que pour la Norvége et deux fois plus que pour … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, budget de l'Etat, France

La dette publique est «dégueulasse» !

L’histoire ne pourra que stigmatiser les responsables politiques – en même temps que  les oligarchies qui les soutenaient – qui ont engagé leurs pays dans un processus funeste d’endettement inconsidéré et parfaitement irresponsable. Opprobre qui inclura, évidemment, toutes les «garanties» qu’ils ont cru devoir accorder à des entreprises imprévoyantes, banques, organismes de crédit hypothécaires…, pour la raison vraie qu’ils étaient liés les uns aux autres par une connivence mafieuse ! Car ce sont bien les gouvernants de l’Irlande, du Portugal, de la Grèce – et non pas l’Euro, le FMI, ou les citoyens de ces pays – qui sont les responsables des crises qu’ils subissent, déclenchées par leur incapacité à gérer l’argent public en bons pères de famille, leur addiction à l’emprunt. On peut bien dire : «les créanciers sont méchants». En vérité, … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, budget de l'Etat, France

Petit-déjeuner débat du Cri du contribuable du 11 mai 2011, avec Yvan Blot et Alain Laurent

Ci-dessous la video du petit-déjeuner débat du Cri du contribuable du 11 mai 2011, avec Yvan Blot et Alain Laurent. … Lire tout l'article »

Classé dans : Vidéo

Mitterrand : une victoire qui se paye encore, 30 ans après !

La victoire de l’Union de la gauche, emmenée par l’énigmatique François Mitterrand, a coûté cher à la France. Combien ? Trois dévaluations du franc (octobre 1981, juin 1982, mars 1983) et 25% de dévalorisation de notre monnaie par rapport à l’Allemagne au cours du 1er Septennat. Au delà, soyons juste, malgré le Système monétaire européen, l’ECU puis l’euro, cette perte de compétitivité s’est poursuivie, jusqu’aujourd’hui… Ce fut le prix de réformes qui toutes ont accru les charges des entreprises et réduit le pouvoir d’achat des Français : lois Auroux (aboutissant à la mise à disposition de salariés au service des syndicats politisés, cadeau au parti communiste…) ; les 39 heures, avant les 35… ; les nationalisations… ; la retraite à 60 ans…,. Sur les 30 dernières années, la gauche a été au … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France