Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pouroctobre 2011

La dimension morale de la crise financière

Les responsables politiques français se repassent la responsabilité de la dette publique comme ils le feraient d’une patate chaude. La vérité est qu’ils le sont tous, puisque, depuis 1973, la dette publique n’a cessé d’augmenter, croissance ou pas. Nos dirigeants se sont d’ailleurs relayés pour proclamer les bienfaits supposés de la dette ! Et encore maintenant, quand ils nous parlent de «prélèvements obligatoires» (de l’ordre de 44% du PIB), ils ne comptent pour rien l’endettement. Pour essayer de nous cacher que la dépense publique (financée à 25% par de la dette) représente 57% de ce PIB… Il serait plus simple de chercher, dans le paysage politique, les rares Cassandre qui ont crié casse cou ! Mis à part les économistes libéraux orthodoxes – emmenés par Jacques Garello et Pascal Salin – dans la mouvance … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France, Monde

L’histoire dira si l’Europe, le 27 octobre 2011, a gagné du temps. Ou si elle a continué à en perdre…

Il faudra attendre quelque temps pour savoir et pour comprendre les décisions prises cette nuit à Bruxelles par les leaders européens, et donc leur portée et leurs conséquences. Il semble que les principaux acteurs de ce marathon ne soient pas eux-mêmes plus au clair, au moins si on en juge par le flou des commentateurs accrédités… combien va-t-on préter à la Grèce, net de ce qui était déja prévu le 21 juillet ? C’est pas dit.. comment les banques qui ne pourront pas financer l’augmentation de leur capital par la seule incorporation de réserves vont-elles faire, sachant que leur valeur de marché leur interdit pratiquement de faire appel à lui ? La voie de la nationalisation des banques, dans des pays comme la Grèce, mais aussi l’Espagne et le Portugal, est donc ouverte. … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France, Monde

Ce que doit faire Sarkozy pour que la France conserve son « triple A ».

Le noeud coulant de la dette publique se resserre d’heure en heure autour du coup de la France, et de ses citoyens-contribuables. En janvier prochain, nous aurons perdu notre notation AAA. Déjà, l’écart de taux entre notre pays et l’Allemagne correspond à une note AA+. Car  notre situation est objectivement moins bonne que celle de l’Espagne et pas meilleure que celle de l’Italie. L’Espagne se redresse, après avoir adopté des réformes sévéres (du coté des salaires de ses fonctionnaires, notamment). L’Italie a certes une dette plus élevée que la notre, relativement à son PIB, mais elle a au moins un budget primaire (avant la charge du remboursement de la dette) en excédent. Et une base industrielle plus puissante. Il ne sera plus temps de faire la leçon à personne. Seule l’Allemagne sera encore en mesure … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Petit-dejeuner débat du Cri du contribuable du 12 octobre 2011, avec M. Claude Gatignol

Ci-dessous la video du petit-déjeuner débat du Cri du contribuable du 12 octobre 2011, avec Claude Gatignol (député UMP de la 4ème circonscription de la Manche). … Lire tout l'article »

Classé dans : Vidéo

« France, état critique » : le diagnostic du docteur Peyrelevade

« France, état critique » : le diagnostic du docteur Peyrelevade

Jean Peyrelevade est un polytechnicien, qui, après un début de carrière à la Direction de l’Aviation civile, s’est frotté à la politique (conseiller économique de Pierre Mauroy de 1981 à 1983) et à la banque (président de Suez puis du Crédit Lyonnais, sauvé par l’argent public, puis banquier d’affaires) Il a publié le mois dernier, Chez Plon, collection Tribune Libre, un livre, «France, état critique»*, fruit d’un dialogue avec un journaliste du Monde, Pierre-Antoine Delhommais. Les 170 … Lire tout l'article »

Classé dans : En librairie/au cinéma, France

Un sommet européen qui va nous couter cher, «en dernier ressort» !…

Comme dit l’adage, l’argent public finit toujours dans des poches privées. Et l’argent public, toujours, est pris dans des poches privées… Nous le répétons depuis plus de 10 ans : les dettes publiques sont des impôts reportés. Quand des Etats empruntent à 30 voire 50 ans, ces impots seront à payer par nos enfants ou nos petits enfants. Quand un Etat emprunte à 6 mois, l’impôt à payer par les contribuables n’est reporté que d’un semestre sur l’autre… Quand un Etat ne peut plus honorer ses échéances de remboursement d’emprunt, il a le devoir de se déclarer en cessation des paiements (ce que les autres pays de la zone euro ont cru, à tort, devoir empêcher). Deux solutions devraient alors pouvoir s’offrir à lui : faire défaut, et c’est la faillite. Présenter un plan … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France, Monde

Nouvelles réflexions sur les primaires socialistes

J’ai dit ici, le 10 octobre, pourquoi je pense que ces primaires socialistes n’ont que peu de chances de prospérer, sous la forme où elles se sont déroulées les 9 et 16 octobre 2011. Mais, s’agissant de l’élection présidentielle du 6 mai 2012, elles vont modifier un certain nombre de choses. Le candidat François Hollande est fortement légitimé. Bien davantage que la candidate Ségolène Royal en 2007. Cette légitimation pourrait d’abord se traduire par un rééquilibrage des rapports du PS avec le Radicaux de gauche. Comment en effet justifier que l’on «donne»15 circonscriptions gagnantes à un parti dont le leader dans ces primaires a rassemblé 17 055 voix soit 0,6 % des suffrages (malgré quelques apports d’électeurs de droite non-PS…) ? La logique voudrait que PRG s’intègre dans le PS… Elle aura des conséquences … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Une proposition à faire à la Chine.

Ce n’est pas la mondialisation qui est la première responsable du déclin français. C’est l’impéritie des dirigeants politiques français, depuis trente ans. Le marqueur de ce déclin est la dégradation continue – et qui s’accentue – de notre balance commerciale, aussi bien avec les autres pays de l’UE qu’avec les pays émergents (ou non), Chine et Inde compris. Or la concurrence de ces derniers s’exerce à l’égard de l’ensemble des pays occidentaux «matures». Et, contrairement à nous, beaucoup d’autres pays, dont plusieurs sont nos voisins, aussi bien l’Allemagne que les Pays-Bas, la Suisse, la Belgique, l’Autriche, la Finlande, le Danemark, la Norvège où la Suède… profitent de cette mondialisation, et même, pour plusieurs d’entre eux, ont une balance excédentaire avec l’épouvantail chinois ! On dira : «les Suisses ne sont pas des Français». … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Des primaires socialistes à la démocratie directe

Les primaires socialistes de dimanche dernier 9 octobre 2011, et leur succès quantitatif relatif, démontrent au moins un certain appétit démocratique. Les Français aiment être consultés et appelés à voter. Pour autant l’exercice appelle quelques réserves. Que se passerait-il si tous les partis, toutes les familles politiques, se mettaient en tête d’organiser des primaires dans toute la France, pour départager «leurs» candidats à la présidence de la République ? L’UMP est poussée à le faire, à la fois par les médias et par sa nature résolument imitatrice. Admettons qu’elle s’y lance… Mais pourquoi pas aussi le FN, l’extrême gauche, les écolos, les royalistes, les fédéralistes et les libertariens ? Au nom de quoi leur refuserait-on à eux aussi les moyens publics mis une fois à la disposition du PS ? La solution serait de faire … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Une politique «pour Steve Jobs»

Une politique «pour Steve Jobs»

C’est un universel et unanime hommage qui a été rendu au génial Steve Jobs, DCD mercredi dernier à 56 ans (un âge où, notons le en passant, 40% des salariés français sont déjà partis à la retraite…). A cette occasion – comme si l’événement s’était accompagné d’un exceptionnel éclair de lucidité de la part de nos concitoyens – le rôle majeur de l’entrepreneur-créateur a été reconnu, et même encensé. Ce sont en effet les Steve Jobs qui … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France, Monde