Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Archive pournovembre 2011

Le programme économique de l’UMP n’est pas à la mesure des exigences de la situation économique présente.

Au fur et à mesure des réunions publiques organisées par l’UMP, le voile se lève sur les propositions qui s’inscriront dans le programme présidentiel du candidat de ce parti, Nicolas Sarkozy le plus probablement. Leur ensemble do,,e l’impression d’un simple replâtrage. Prenons l’exemple des 35 heures. On parle «d’en sortir»… sans remettre en cause le durée légale du travail des 35 heures… (en faisant confiance à des négociations «de branche») Sur le cout du travail. Une nouvelle fiscalité «anti-délocalisation» est avancée, mais reste à inventer… Sur le chômage : rétablissement de l’apprentissage dès l’âge de 14 ans. Sur l’encouragement aux PME : «moduler» l’impôt sur les sociétés. Sur l’assistanat : fusionner la Prime à l’emploi avec le RSA, sans toucher à celui-ci… Pour lutter  contre les fraudes sociales : ajouter une nouvelle carte (biométrique) à la carte … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, budget de l'Etat, France

Christian Trédaniel : un héros français

Christian Trédaniel : un héros français

Christian Trédaniel s’est éteint le 13 novembre 2011, des suites d’un cancer, qui s’était déclaré en 2002, et contre lequel il a longtemps lutté, d’abord avec succès. Il avait 77 ans. Il est principalement connu pour avoir inventé « l’étiopathie», une médecine manuelle, naturelle, également dénommée «chirurgie non-instrumentale», pour avoir élaboré un corps de doctrines complet, formé plusieurs milliers d’élèves, et soigné, directement ou indirectement (sans un seul accident ! ), plusieurs centaines de milliers de … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Petit-déjeuner du Cri du contribuable du 8 novembre 2011, avec M. Philippe Vitel

Ci-dessous la video du petit-déjeuner débat du 8 novembre 2011, avec Philippe Vitel (député UMP de la 2ème circonscription du Var). … Lire tout l'article »

Classé dans : Vidéo

«Toujours l’inattendu arrive»…

L’excellent site Polémia <http://www.polemia.com/> fait remarquer que le nouveau patron de la BCE, Mario Draghi (64 ans), est un ancien de la banque Goldman Sachs (dite «government Sachs»). Loukas Papadimos  (64 ans également), nouveau Premier Ministre grec, aussi. Quant à Mario Monti (64 ans, encore…), nouveau Premier ministre italien pressenti, il est diplômé de Yale, membre affiché de la Trilatérale et du groupe de Bilderberg. Ce sont des initiés du système financier occidental, au coeur de l’oligarchie qui nous gouverne. Evidemment, si l’on pense que quelques établissements financiers, avec leurs produits dérivés, sont directement à l’origine de la crise financière mondiale actuelle, si l’on croit que tout est «à cause» des banques, et que les responsabilités s’arrêtent là, on peut légitimement se demander s’il est bien raisonnable de recruter les incendiaires comme … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, Monde

Hommage au président Berlusconi !

Quand Silvio Berlusconi devient président du Conseil des ministres de l’Italie, en mai 1993, il a 57 ans. Il a derrière lui une réussite exceptionnelle d’entrepreneur, qui en fait la première fortune de son pays. De culture très anti-communiste, il s’engage dans la vie politique en 1993 en créant et en développant un parti de droite, Forza Italia, qui sera à la base d’une coalition qui durera 18 ans. Il sera le président du conseil à trois reprises avec à la clé un record de longévité, de 2001 à 2006. Son oeuvre de réformes est considérable : réformes des retraites (en trois temps, 1995, 1997 et 2011) avec introduction de la capitalisation et age légal porté à 67 ans ; réduction du nombre des «provinces» (nos départements) et des communes ; développement du fédéralisme (loi … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, Monde

Un plan, d’économies, sans économies… Devinez qui va faire des économies ?

Pour essayer – à notre avis en vain – d’éviter le déclassement, en janvier 2012, de la dette souveraine de la France, le gouvernement de François Fillon va donc présenter ce lundi 7 novembre 2011, un nouveau plan «de rigueur», annoncé pour 7 à 8 milliards d’euros. Sans doute y aura-t-il un nouveau coup de rabot sur les dépenses. Mais l’essentiel portera, comme le 24 aout 2011, sur des augmentations d’impôts. L’objectif étant, non pas de réduire le déficit, mais d’essayer de le maintenir à un niveau égal au quart des dépenses du budget de l’Etat. Dans ces conditions, le débat entre les ministères est assez vain, nos responsables politiques étant davantage à la recherche d’une présentation que de potions miraculeuses, qu’ils savent ne pas avoir. Car un impôt, une taxe, une cotisation, sera … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, budget de l'Etat, France

Zone euro : un referendum, c’est bien ; la démocratie directe, c’est mieux !

Il apparait donc clairement, aujourd’hui, qu’au delà des questions financières, de la zone euro, de la crise des dettes publiques…, la question essentielle est bel et bien celle du fonctionnement de nos institutions. Aussi longtemps que les pays développés feront le choix de la démocratie («gouvernement du peuple, par le peuple») ils se doivent d’appliquer à la lettre ses principes élémentaires, à savoir que le gouvernement doit être sous le contrôle permanent du peuple, par la démocratie directe. Par le biais au recours toujours effectivement possible à un referendum d’initiative populaire. Celui-ci doit permettre 1) de censurer une loi votée (à Paris ou à Bruxelles); 2) d’obliger l’exécutif et le législatif à se saisir d’une question «oubliée» 3) de démettre de ses fonctions toute personne détentrice d’une parcelle d’autorité publique déléguée provisoirement … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France, Monde

Etat-providence + immigration = gang des barbares

Etat-providence + immigration = gang des barbares

C’est l’histoire du kidnaping, le 21 janvier 2006, de la torture, et de l’assassinat le 13 février de la même année, du jeune Ilan Hamimi, 23 ans. L’auteur, 64 ans, a étudié le dossier à fond : il a rencontré tous les témoins possibles, des «jeunes», des parents, des flics, des magistrats. Il est allé sur les lieux où les faits se sont déroulés. Il a pris connaissance de toutes les pièces et conclusions présentées au … Lire tout l'article »

Classé dans : En librairie/au cinéma

Crise de l’euro. Ce qu’il ne fallait pas faire. Ce que l’on peut encore faire.

Georges Papandreou est un politicien. Il ne pouvait plus affronter la colère populaire et ses violences. Il fallait qu’il trouve une soupape susceptible de faire baisser la pression de la rue, évidemment très hostile à la politique d’austérité. La mise sous tutelle de Bruxelles faisait déborder le vase. Même s’il perd le référendum annoncé pour janvier 2012, il restera dans le jeu, alors qu’il risquait fort, au train où allaient les choses, d’en être sorti pour longtemps. Non pas qu’il soit plus démocrate qu’un autre. Mais, connaissant ses concitoyens, il a compris que la situation était devenue intenable pour lui, politiquement. Comment peut-on se dire démocrate et considérer que la décision du Premier Ministre grec est «irresponsable» (dixit M. Estrosi, ministre de la République française, surnommé à Nice «motodidacte») ?… Comme si le fait de … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France, Monde