Articles

Le Journal d'Alain Dumait » A la une, En librairie/au cinéma, France » La démocratie directe permettra le renouveau de la démocratie

La démocratie directe permettra le renouveau de la démocratie

La démocratie directe est tout à la fois le système le plus ancien de gouvernement et le plus moderne. Et à ce jour le plus efficace. C’est le vrai secret de la réussite de la prospérité de la Suisse.

A ma connaissance, seuls deux candidats à l’élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012 la proposent : Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan.

Les autres, s’ils sont «de gauche» parlent du peuple pour prétendre parler à sa place. Ou bien, pour Nicolas Sarkozy en particulier, ils s’en tiennent à des projets de referendum, où le peuple est certes consulté, mais seulement sur les questions qu’on veut bien lui poser…

Le livre publié en janvier dernier par Yvan Blot est la suite du précédent, L’oligarchie au pouvoir» (http://www.dumait.fr/2011/06/10/yvan-blot-la-logique-du-materialisme-s’oppose-celle-de-la-démocratie/). Il constitue sur le sujet le premier manuel disponible en langue française. Ecrit par le meilleur spécialiste de la matière.

Les différents chapitres couvrent aussi bien la pratique actuelle de la démocratie directe à travers le monde, qu’une analyse des raisons qui font que ce système est supérieur à tout autre. Il est complémentaire du régime parlementaire représentatif (chapitre 5) et surtout, il permet de faire émerger des solutions aux problèmes les plus épineux de nos sociétés, en faisant appel à des réflexions de long terme, alors que les joutes électorales privilégient toujours les considérations de court terme ( chapitre7).

En France, outre les deux candidats cités plus haut, cette réforme est portée par l’auteur et son association, «Agir pour la Démocratie Directe», ainsi que par «Contribuables Associés». Une proposition de loi constitutionnelle, déposée par M. Charles Vanneste (<http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/propositions/pion3328.pdf>) a déjà recueilli près de 80 signatures. Car, à l’UMP – et plus généralement chez les gaullistes – la démocratie directe, avec le referendum d’initiative populaire, sans faire l’unanimité, a gagné beaucoup de terrain. Alain Peyrefitte, interprète reconnu de la pensée gaullienne, s’en déclarait partisan dès 1985.

Yvan Blot. La démocratie directe. 218 pages. 19€. Editeur : Economica

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Classé dans : A la une, En librairie/au cinéma, France · Tags: ,

3 réponses pour "La démocratie directe permettra le renouveau de la démocratie"

  1. LAURANCEAU dit :

    SEULE LE REFERENDUM POUR TOUTES LES QUESTIONS CONCERNANT LA VIE DES FRANCAIS EST CONFORME A LA CONSTITUTION FRANCAISE DE 1789.
    TOUTES LES AUTRES POSITIONS SONT AU PIRE RESOLUMENT ANTI REPUBLICAINES LES SOCIALISTES ET LEURS AMIS AU MIEUX BUREAUCRATIQUE ET CENTRALISATRICE BONAPARTISTE POUR LES GAULLISTES.
    TANT QUE LES CANDIDATS A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SERONT ANTI REPUBLICAIN S LA FRANCE IRA MAL.

  2. jeanbarre dit :

    sauf que Nicolas Dupont-Aignan.est un LEURRE

    ce franc-maçon roule pour l’oligarchie mondialisée

    Nicolas Dupont-Aignan .remplace De Villiers pour affaiblir Marine Le Pen et l’empêcher d’être au second tour !
    car il suffit d’une voix pour ne pas être au second tour !!

    à lire sur http://www.contre-info.com:

    Nicolas Dupont-Aignan : faux rebelle, ami de la franc-maçonnerie
    Certains, un peu naïfs, croient voir dans le candidat gaullo-souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont (Aignan étant le nom de sa mère, mais « Dupont » n’étant pas assez séduisant selon lui), un vrai dissident, engagé dans un bras de fer avec le Système.
    Pourtant, avec un mouvement ridiculement nommé « Debout la République » et un discours antinationaliste, assimilationiste et ultra-républicain (qui plus est favorable au faux « mariage » homosexuel), on pouvait se douter que la rupture entre « NDA » et l’establishment n’était que de façade.
    Encore cadre de l’UMP il y a peu, Nicolas Dupont est membre de la French American Foundation, un groupe mondialiste discret qui se veut un lobby états-unien en France…
    Il est aussi proche de la franc-maçonnerie, au cœur du Système :
    En effet, il fut l’invité, « dans le cadre des Grands échanges 2012, d’une « tenue blanche fermée » (donc réservée exclusivement aux francs-maçons) d’un parterre de loges du Grand Orient de France, le 16 janvier, dans le Grand Temple Albert Groussier, pour y exposer son programme. » (source F&D N°328).
    (……..)

  3. jeanbarre dit :

    lire le programme de Marine Le Pen.

    tout y est, démocratie directe et référendum !

Laissez une réponse