Articles

Le Journal d'Alain Dumait » A la une, France » Entente à droite : la preuve par l’Union de la gauche.

Entente à droite : la preuve par l’Union de la gauche.

Les lois électorales structurent la vie politique des démocraties. Surtout quand elles sont stables. Alors, inscrites ou non dans la Constitution, elles constituent le cadre dans lequel les partis doivent inscrire leur action.

En France, où tout est toujours plus compliqué qu’ailleurs – et de ce fait moins démocratique – chaque type d’élection est soumis à un calendrier et à des règles distinctes. Malgré tout, l’élément majoritaire l’emporte sur l’élément proportionnel.

S’agissant de l’élection présidentielle, c’est vrai depuis 1958 et cela a été évidemment accentué par la réforme de 1962 instaurant l’élection au suffrage universel.

Pour ce qui est des élections législatives, on sait que le mode de scrutin majoritaire à deux tours adopté en 1958 est le résultat de l’une des rares concessions consenties par le général de Gaule à son ministre d’Etat Guy Mollet, par ailleurs secrétaire général de la SFIO. Lui aurait préféré, comme Michel Debré, le scrutin majoritaire à un seul tour.

EN 1985, François Mitterrand, qui s’y était engagé envers les communistes, rétablit le scrutin proportionnel, qui sera en vigueur jusqu’en 1988. Depuis lors, les socialistes sont devenus plus «majoritaires». Dans son programme pour 2012 le PS ne parlait plus que d’introduire «une dose de proportionnelle» (proposition 29°/30).

Dans ce contexte, l’opposition droite-gauche prend tout son sens.

On a pu dire que toute l’histoire de la Vème République, en tout cas jusqu’à présent, était la disparition ou l’effacement des formations refusant de s’inscrire dans ce clivage. Cf. l’histoire contemporaines de centristes et leurs pitoyables et actuels débattements…

François Mitterrand, très remarquable analyste et tacticien politique, comprit, dès 1962, que la gauche non-communiste n’avait aucune chance de revenir au pouvoir avant longtemps sans faire une alliance électorale avec le parti communiste, pourtant alors largement dominant.

Il se trouve qu’alors étudiant à Paris, j’ai pu suivre de très près, au contact direct de ces acteurs, cette période de 1963-1965, qui fut si déterminante pour l’histoire de la gauche et de la politique française.

Trois thèses étaient principalement en présence au sein de la gauche non-communiste : ceux qui disaient, avec le très prestigieux Pierre Mendès-France, qu’il fallait avant tout élaborer un programme et ensuite le négocier pour obtenir sur celui-ci le plus large accord possible ; ceux qui, comme Mitterrand – à l’époque très minoritaire – mettait en premier lieu l’Union de la gauche, et prônaient la négociation avec le PCF, nonobstant tout désaccord de fond ; et ceux qui ne voulaient pas entendre parler d’un accord même a minima avec le PCF. Leurs élus, tel Max Lejeune, n’étaient pas très nombreux, mais, à la base, leur influence était plus importante. A noter : les socialistes anti-communistes se sont naturellement retrouvés avec les radicaux, chez les centristes, avant de migrer vers l’UDF puis l’UMP, où ils constituent toujours une petite famille historique.

L’histoire à tranché. Mitterrand, d’abord candidat d’Union en 1965, l’était à nouveau en 1974 puis, cette fois avec succès, en 1981.

On sait bien aujourd’hui qu’il n’aimait rien chez les communistes. Ni leur projet, ni leurs idées, ni leur culture. Mais il avait compris que sans l’Union de la gauche lui, Mitterrand, n’accéderait jamais au pouvoir.

Ce pacte était contre-nature. Bien davantage même à une autre échelle que celui signé entre Hitler et Staline le 23 aout 1939. Mais il ouvrait les portes du pouvoir !…

Aussi longtemps qu’il n’y aura pas d’accord électoral entre l’UMP et le Front National, la reconquête du pouvoir sera non pas impossible mais en tout cas difficile. Car l’UMP affronte son adversaire avec une main liée dans le dos.

Toute les études d’opinion montrent et ont montré que la droite est assez largement majoritaire dans l’opinion. Mais la plus élémentaire des arithmétiques montre que la droite divisée doit dépasser les 60% d’intentions de vote pour que l’UMP puisse espérer l’emporter seule, sans le FN, contre le PS.

Je sait bien que les divergences programmatiques n’ont jamais été si fortes entre l’UMP et le FN.

Comme il ne s’agit que d’une alliance électorale je prétend que toutes ces différences programmatiques ne doivent pas empêcher une entente électorale. Et que cette affirmation doit l’emporter sur toute autre considération programmatique.

S’agissant des candidats à la présidence de l’UMP, pour ma part, je n’écoute que ceux qui au moins sont prêts à serrer la main d’un élu ou représentant FN. Ce qui n’est le cas ni de Copé ni de Fillon. Seulement, pour l’instant, celui de Philippe Herlin…

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Classé dans : A la une, France · Tags:

7 réponses pour "Entente à droite : la preuve par l’Union de la gauche."

  1. jeanbarre dit :

    Comment pouvez vous encore affirmer que l’ump est une organisation politique de « droite » ??

    La France s’enfonce dans le socialisme depuis au moins 3 décennies ! Je nous invite à lire le remarquable livre de PHILIPPE NEMO « La France aveuglée par le socialisme » parut fin 2011. Tout y est, tout est dit !

    Quant à la « démocratie » française, elle est morte depuis longtemps: Les élections législatives ont montré au monde entier de quoi la France est capable. La France, la patrie des droits de l’homme, au premier rang desquels se trouve la démocratie, s’est choisie une Assemblée Nationale représentative de la pluralité des opinions des Français.

    Ainsi, il fait bon penser que 828 451 Français qui ont voté pour les Verts à la présidentielle seront représentés par 20 députés,
    Que 3 985 298 Français qui ont voté Front de Gauche seront représentés par 13 députés,

    Mais surtout, que les 6 421 773 personnes qui ont voté pour le Front National auront leur 2 députés pour les représenter, et peser sur les lois à la mesure de leur nombre.

    Ainsi chaque Français est représenté équitablement à l’Assemblée Nationale, surtout les 44% de Français qui ont décidé que les candidats n’étaient pas digne de leur confiance………………

  2. Alain Dumait dit :

    Je n’affirme pas ça.
    Je pense seulement que les électeurs de droite, d’ailleurs majoritaires, votent soit pour le FN soit pour l’UMP.
    Et j’essaye d’en tirer les conséquences

  3. corinne dit :

    Moi j’ai une toute autre approche et c’est la raison pour laquelle l’Ump ne doit pas faire d’alliance avec le FN.. en effet, au vu des discours et des actes, je pense que les socialistes manipulent les masses et qu’en jouant la carte de l’angélisme sur la question de l’immigration, ces derniers ne cherchent qu’une seule chose… : ils veulent attiser les colères, faire gonfler les haines… c’est ainsi qu’il vont envoyer les « excédés » vers les urnes du FN. Une voix dans les urnes du FN c’est une voix que la Droite n’aura pas.. Les socialistes n’ont jamais remporté d’élections sur la base de leur programme et pour cause, ils n’en ont jamais eu.. leur victoire, ils l’obtiennent uniquement sur les divisions…
    Dire que le FN est un parti de Droite.. pardon mais, ça doit surement faire parti du sketch sur la diabolisation de la Droite, parce que le programme de MLP est plus étatiste que celui du Front de Gauche par exemple.
    Bref, si l’on regarde les chiffres des élections régionales… si le FN et l’Ump avait fait alliance, c’est certain le PS aurait pris une sacré giffle… mais doit on vendre son âme au diable ??? j’en doute. La Droite (la vraie) doit combattre le FN sur les idées et démontrer aux Français que sur un plan économique, ils n’ont aucun socle commun Le peuple doit voter en toute connaissance de cause… remettre la Gauche à Gauche et la Droite à Droite… cessez la valse des étiquettes pour commencer.

  4. Alain Dumait dit :

    Je suis parfaitement en désaccord avec vous.
    Je considère les électeurs.
    Aussi bien ceux du FN que de l’UMP se disent « de droite », dans leur immense majorité.
    Ils sont dans la concurrence mais préfèrent l’entente que l’affrontement.
    Moi aussi.

  5. dissident dit :

    je rappelle a mr Dumait que l udf rpr ancetre de l ump s est engage a en 1985 aupres d une organisation maconnique etrangere de ne s allier en aucun cas avec le fn, ceci evidemment dans le dos de ses elus, militants, electeurs a la grande satifaction des medias et de la gauche flanquee de l extreme gauche, c est meme mr MADELIN qui etait alle a Canossa cela n a pas l air de vous interesser mais ce sont des FAITS et ils sont tetus comme disait un gr&nd criminel nomme Lenine

  6. Alain Dumait dit :

    Dont acte
    Mais je ne vois pas ce que ça change àmon propos. Au contraire !…

  7. jeanbarre dit :

    à « corinne  » …………… si ignorante !

    au moins, ne pas ignorer LES FAITS

    Les trahisons de l’ump et de Sarkozy:

    la liste est très longue, donc je vais me limiter à quelques exemples. J’insiste, ce sont des FAITS:

    -Sarkozy et l’ump bafouent le NON des français au projet de Constitution Européenne et le font adopter par les parlements. Ceux ci prouvent ainsi qu’ils ne sont pas les représentants du Peuple.

    -Sarkozy et l’ump font modifier un article de la Constitution française qui imposait un référendum pour tout nouvel élargissement de l’UE. Sarkozy et l’ump privent ainsi le Peuple de France de son droit à s’exprimer sur des questions essentielles.

    -en dépit de leurs dénégations, Sarkozy et l’ump poursuivent les négociations avec la Turquie en vue de son adhésion à l’UE. Cerise sur le gâteau, fin 2011 , Sarkozy et l’ump versent 150 millions à cette Turquie au titre , je cite, de sa « pré-adhésion »

    -Sarkozy et l’ump organisent en 5 ans l’arrivée de plus de 1,2 millions d’immigrants (faut-il vous rappeler que la France compte à minima 5 millions de chômeurs)

    -Sarkozy et l’ump, pour en faire de « bons français » (avec le droite de vote !), exigent la simplification et l’accélération des procédures de naturalisation et, naturalisent donc à la cadence démentielle de 150 000 par an !

    -Sarkozy et l’ump toujours couchés devant le gouvernement algérien, délivrent à ses ressortissants, plus de 170 000 visas chaque année

    -Sarkozy et l’ump passent contrat avec de grandes entreprises pour que celles ci embauchent prioritairement des personnes d’origines étrangères

    -Sarkozy et l’ump augmentent les subventions aux syndicats, aux cultureux, aux médias et aux associations dites « anti-racistes », en réalité des officines politiques anti-France.

    -Sarkozy et l’ump n’abrogent pas les lois liberticides et à commencer par la redoutable loi PLEVEN, permettant ainsi aux associations de trainer en justice tout citoyen français pour propos ou acte « non conforme »

    -Sarkozy et l’ump qui sont objectivement le patron des télés et radios d’Etat, n’ont rien fait pour leurs imposer une stricte neutralité et le respect absolu du pluralisme.

    -Sarkozy et l’ump ont laissé l’Education Nazionale aux mains des idéologues et autres utopistes, sacrifiant ainsi nos enfants. Mais ils ont décidé d’alléger les programmes d’Histoire de France ,ont accepté l’entrée de la théorie du « genre », et ont permi aux associations homos d’y faire leur propagande.

    -durant le mandat de Sarkozy , avec l’ump, les déficits et la dette ont augmenté. Les impôts et les taxes ont augmenté. L’immigration et l’insécurité ont augmenté. Le chômage et la pauvreté ont augmenté . En 5 ans la France a perdu 400 000 emplois industriels !!

    -et je vous laisse écouter ce discours, ce terrible discours, de Sarkozy prononcé à l’Ecole Polytechnique:
    http://www.dailymotion.com/video/xbgm2p_nicolas-sarkozy-objectif-metissage_news

    Les FAITS prouvent qu’il n’y a aucune différence de fond en le ps et l’ump. Ce sont les deux faces d’une même médaille SOCIALISTE IMMIGRATIONISTE MONDIALISTE.

    se réinformer est vital:

    http://www.polemia.com
    http://ripostelaique.com
    http://www.fdesouche.com
    http://www.lecri.fr

    Pour ceux qui aiment la France millénaire, deux auteurs méritent une attention particulière : Jean Sévillia et Philippe Némo.

    excellente lecture………..

Laissez une réponse