Articles

Le Journal d'Alain Dumait » A la une, France » Les contribuables ne sont certainement pas volontaires pour financer PSA !

Les contribuables ne sont certainement pas volontaires pour financer PSA !

L’Etat, c’est à dire nous, les contribuables, donne sa garantie financière au groupe automobile PSA à hauteur de 7 milliards d’euros.

– 1ère remarque : personne n’est consulté, ni le peuple ni ses représentants…

– 2ème remarque : pour aider PSA on utilise à nouveau la technique dite de «hors-bilan». L’Etat n’emprunte pas, n’alourdit pas dans l’immédiat la dette publique, mais se porte caution. C’est un risque, mais ce n’est pas une dépense…

Ce point mérite d’ailleurs discussion. Car en multipliant les garanties, on affaiblit la signature de la France, et donc le cout d’emprunt. Les agences de notation ne s’y trompent d’ailleurs pas…

– 3ème remarque : avec Contribuables Associés, nous sommes opposés à toute aide publique aux entreprises privées. Ce qui nous permet d’être aussi partisan d’une réduction des charges fiscales et sociales qui pèsent sur les entreprises et détériorent leur compétitivité. Ce qui, ajouté au fardeau des lois sociales -telle les 35 heures – obligent nos entreprises à courir, sur le stade de la course internationale, avec des semelles de plomb !

– 4ème remarque : les charges payées par les entreprises, personnes morales, sont au bout du compte payées par les ménages.

Beaucoup d’économistes font campagne pour transférer des entreprises vers les ménages les charges qui pèsent sur les premières.

Nous nous en tenons, pour notre part, à la nécessaire réduction des dépenses, de toutes les entités de la sphère publique. Y compris les dépenses sociales.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Classé dans : A la une, France · Tags:

Laissez une réponse