Articles

Le Journal d'Alain Dumait » En librairie/au cinéma, France » Georges Pompidou : quand la France était puissante et prospère…*

Georges Pompidou : quand la France était puissante et prospère…*

La correspondance de Georges Pompidou, reproduite sur les 475 premières pages de cet ouvrage – dont la moitié à son ami d’enfance Robert Pujol – ne nous apprennent à vrai dire rien de nouveau sur le 2ème président de la Vème République. Si ce n’est une confirmation : il a bel et bien mis sa démission dans la balance pour sauver la tête du général Edmond Jouhaud.

C’était un homme d’apaisement, ne redoutant ni les conflits, ni les oppositions, mais cherchant à déminer tous les départs de guerre civile.

Les 50 dernières pages sont, elles, beaucoup plus instructives.

Ce sont des portraits (inachevés) que l’auteur a brossé quelques mois avant sa disparition, qui auraient été réunis dans des mémoires qu’il n’a pas eu le temps d’écrire.

Dans ce genre d’exercice, on est plus attentif aux critiques qu’aux compliments…

  • sur De Gaulle : «avec l’âge l’égocentrisme était devenu si fort qu’il étouffait toute manifestation sentimentale»…
  • François Mitterrand : «on peut tout attendre de quelqu’un qui fut l’un des premiers à pressentir la décolonisation et qui n’hésita pas à s’engager dans la guerre d’Algérie»…
  • Chaban Delmas : «un homme tout entier centré sur sa carrière»…
  • Michel Debré : «facile à calmer et à retourner…Un faible qui subit à l’excès l’influence d’un entourage peuplé de passionnés de son espèce»…
  • Alain Poher «quel interprète il aurait fait du rôle de Tartuffe ! «…
  • Edgar Faure : «homme capable de réussir n’importe quelle combinaison»…

Succéder à De Gaulle, sans son soutien, n’était pas chose facile.

Avec Alain Poher , les Français ne voulaient pas revenir à la IVème République.

Si l’on compare Pompidou non pas à son prédécesseur mais à ses successeurs, le jugement est évidemment meilleur. Et c’est ce que l’histoire fera.

* Georges Pompidou (Lettres, notes et portraits/1928-1974)

Robert Laffont. 540 pages. 24€

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Classé dans : En librairie/au cinéma, France · Tags:

Une réponse pour "Georges Pompidou : quand la France était puissante et prospère…*"

  1. jeanbarre dit :

    où sont les années heureuses sous Pompidou ????…………

Laissez une réponse