Articles

Le Journal d'Alain Dumait » A la une, France » A Paris, je préfère JFL à NKM. Voici pourquoi.

A Paris, je préfère JFL à NKM. Voici pourquoi.

Pour la première fois dans l’histoire politique française, l’UMP organise donc (jusqu’au 3 juin 2013) une «primaire» 100% numérique pour désigner l’un de ses 5 candidats comme chef de file de cette formation politique pour les élections municipales de mars 2014.

Il y avait des arguments pour et d’autres contre, d’autant que cette consultation est «ouverte» à tout électeur figurant sur les listes électorales, s’inscrivant par internet à cette «primaire», et acceptant de payer 3 euros.

Aujourd’hui, la campagne bat son plein. L’importance de la participation à cette opération constituera un test important. J’entends dire qu’une participation plus élevée que celle attendue pourrait être le signe d’une «manipulation»… Il me semble pourtant que les cinq candidats retenus sont tous estampillés UMP «pur sucre».

Il est vrai que, comme toujours, les médias ont leur chouchou. En l’occurrence Mme Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM). Et comme ces mêmes médias ne sont pas «à droite», cette candidate peut être soupçonnée d’être plutôt «fausse droite».

Mais voyons les choses de plus près.

NKM n’a jamais pris la moindre position favorable aux contribuables. De tous les parlementaires UMP, elle est l’une des plus mal notés par l’Association Contribuables Associés.

Au regard, Jean-François Legaret (JFL) est un élu parisien qui, par le passé, a démontré une grande sagesse (quand il était l’adjoint aux finances de la Ville de Jean Tiberi), et qui, aujourd’hui s’engage à mener une autre politique financière que celle de M. DelanoëAbaisser le nombre de fonctionnaires de la ville, les subventions aux associations communautaristes, et les impôts globalement. Il sera le candidat de la droite forte et de la rupture.

Mais le plan parisien ne peut pas être disjoint du plan national. Car les prochaines élections municipales, à Paris comme ailleurs dans toutes les grandes villes, se feront sur la base d’un affrontement (normal et démocratique) entre la droite et la gauche, un match gauche /droite.

Or il se trouve qu’au moment présent la position des candidats au regard du mariage homosexuel est un marqueur indiscutable sur l’axe gauche/droite. Et, à cet égard, JFL est nettement à droite tandis que NKM est clairement au centre-gauche.

Telles sont, franchement (fraternellement), les raisons de mon choix personnel.

J’entends bien les objections

  • NKM serait mieux placée que JFL comme tête de liste pour battre Anne Hidalgo.

C’est vrai, si l’on pense que ce sont les médias (de gauche) qui feront l’élection. Je pense l’inverse. Je m’attends à ce que l’élection municipale de mars 2014 soit la première où interviendra le «tea party», à la française dont la coordination anti-NKM à Paris donne un avant-goût.

  • Il y a trois autres candidats.

Ils ont toute ma sympathie ! Mais pas mon soutien… (au premier tour). Pour les raisons exposées plus haut.

  • Les associations civiques populaires (comme «la Manif pour tous» ou «Contribuables Associés») ne devraient pas «faire de politique».

A mon avis, ce sont plutôt leurs adversaires qui disent cela… En dirait-on autant à SOS-Racisme ou à la Ligue des droits de l’homme ?

Ces associations doivent rester «apolitiques» dans la mesure où elles laissent aux partis politiques le monopole des candidatures «labellisées». Mais elles doivent «faire de la politique», et de plus en plus, non seulement pour alimenter le débat, mais aussi pour noter les élus, et en particulier ceux qui sollicitent les suffrages de la droite…

L’UMP a eu le courage de lancer ces primaires à Paris. NKM y a été très favorable. Maintenant, certains le regrettent. Car le résultat va échapper à l’appareil.

Ou la la! Quand on donne la parole au peuple, tout est possible ! Même sa victoire !…

Comment faire ?

– Soit vous êtes électeur à Paris : vous vous inscrivez dès aujourd’hui sur le site <http://www.primaireparis.fr> (paiement de 3 euros compris !…)

– Soit vous n’êtes pas vous-même électeur à Paris : vous pouvez faire suivre ce message à tous vos amis et relations qui le sont.

– Dans tous les cas de figure je vous remercie de me dire  (en m’écrivant à <initiatives_paris@icloud.com>) si vous soutenez cette démarche et si vous êtes bel et bien inscrit pour voter à la primaire qui se déroulera du 31 mai au 3 juin 2013 (pour le 1er tour).

* A noter : l’association  « Initiatives Paris Citoyens », dont la déclaration a fait l’objet d’une annonce au JO du 24-07-1999, a pour objet de :

« rassembler les citoyens de la ville de Paris, afin de les mobiliser sur des thèmes d’intérêt général, touchant par exemple à la dépense publique, à la sécurité des biens et des personnes ou à l’environnement ».

Président-fondateur, Alain Dumait <initiatives_paris@icloud.com>

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Classé dans : A la une, France · Tags: , , , , , ,

Une réponse pour "A Paris, je préfère JFL à NKM. Voici pourquoi."

  1. Johnb251 dit :

    I do consider all the ideas you’ve presented on your post. They’re really convincing and can certainly work. Still, the posts are very brief for novices. May just you please extend them a little from next time? Thanks for the post. gagdddedeece

Laissez une réponse