Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Non classé

Attentat du 14 juillet à Nice : la police en procès.

Le dispositif de sécurité mis en place pour le feu d’artifice tiré le 14 juillet, à Nice, à 22:30, sur la plage, en contrebas de la Promenade des Anglais, comportait 44 policiers municipaux et 64 fonctionnaires de la Police nationale. Christian Estrosi doute de leur mise en place Effective… Le préfet indique qu’ils étaient « en équipage », c’est à dire à l’intérieur de leurs véhicules de service. Pour faire respecter l’interdiction de la circulation dans la partie piétonnisée de la Promenade, des barrières avaient été installées et des véhicules de police empêchaient physiquement l’accès des automobilistes. Mais aucun policier ne se trouvait là, physiquement, « en faction », pour empêcher l’irruption d’une voiture ou d’un camion, contournant ce dispositif statique, en passant par le trottoir très large à cet endroit. Et pour cause ! Les syndicats … Lire tout l'article »

Classé dans : Non classé

Un nouveau Front : islamo-gauchiste…

On peut bien éprouver une égale compassion pour chacune des victimes, morts ou blessés, tombées dans la bande de Gaza ou du coté israélien. On peut même préférer individuellement une «victoire» d’un camp ou d’un autre. Mais, au delà de ce conflit dans sa dimension territoriale, pour nous citoyens français, si l’on veut bien considérer sa nature profonde – à savoir un combat entre un Etat légitime et une organisation terroriste – il est important de mesurer les dangers qui nous menacent ici, et qui nous concernent tous. Le Hamas n’est certainement pas un parti politique comme un autre. Qu’il ait été élu ‘démocratiquement» n’enlève rien à sa nature «terroriste». On estime qu’il ne détenait pas moins de 12 000 roquettes, de courte et moyenne portée au moment du déclenchement par … Lire tout l'article »

Classé dans : Non classé

Premier parti de France, mais dernier parti de gouvernement ! …

Le 25 mai 2014, le Front National est donc devenu « le premier parti de France ». L’expression rappelle quelque chose aux plus anciens d’entre nous : le Parti Communiste Français a lui aussi été, pendant les quelques années d’après guerre, « le premier parti de France ». Mais il a du attendre 1981 pour partager les miettes empoisonnées d’une pouvoir trompeur… avant de disparaitre des écrans radars médiatiques. Le FN, en devenant électoralement puissant, aborde donc une phase délicate de son histoire. Il a evidemment raison de faire remarquer l’injustice qui lui est faite par le mode de scrutin actuel qui ne lui accorde que 2 sièges à l’Assemblée Nationale. Mais il a tort de continuer à réclamer l’instauration d’un scutin proportionnel. Car que se passerait-il si un tel mode de scrutin était demain … Lire tout l'article »

Classé dans : Non classé

FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES ET ARGENT PUBLIC

Rien ne justifie moralement le financement public des partis politiques (en tout cas dans des régimes démocratiques et libres). Même pas celui de l’UMP… La seule source légitime de financement des partis politiques devrait être  les cotisations et les dons des militants et sympathisants eux-mêmes. Tout comme pour les syndicats et les associations. Quand un parti – un syndicat, une association – ne peut plus financer ses opérations sur ses ressources propres, il n’a qu’à réduire voilure ou fermer ses portes ! Ce principe étant posé, beaucoup de questions se posent évidemment. * Faut-il accepter les contributions des personnes morales ? Plutôt non, car on ne voit pas que ce soit conforme à l’objet social de quelque entreprise que ce soit. Surtout dans un pays ou les personnes morales non-capitalistes, souvent des faux-nez de l’administration, prolifèrent… * … Lire tout l'article »

Classé dans : Non classé

Radio Courtoisie, le 18 décembre 2006

Classé dans : Non classé