Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Articles taggés avec"credit"

Mais qui va « sauver » les contribuables ?

La crise économique, loin de s’éloigner, semble s’accentuer chaque jour. Comme si les pouvoirs publics, non seulement se démenaient en vain, mais encore, obtenaient l’inverse de l’effet recherché. Ils voudraient que les consommateurs consomment, comme avant, et que les entreprises produisent, nonobstant la diminution de la demande, mais, comme s’ils étaient décidément de mauvais citoyens, les uns et les autres préfèrent constituer des réserves, pour passer l’hiver… Qu’à cela ne tienne : Big Brother sait  toujours mieux que personne ce qu’il convient de faire. Puisque les agents (économiques) que nous sommes ne veulent plus dépenser autant, lui, pour compenser, va dépenser encore plus ! Et ce n’est pas les programmes qui  lui manquent : après avoir « sauvé » les banques, ne convient-il pas de « sauver » aussi l’automobile, et demain le bâtiment, et tous … Lire tout l'article »

Classé dans : France, Monde

Pensée économique unique = danger !

Pensée économique unique = danger !

L’occident vivait à crédit. L’encours des crédits, dans l’ensemble constitué par les Etats-Unis, l’Europe et le Japon, représentait 125% d’une année de production de cette même zone. . Ce n’était pas longtemps supportable ! Globalement, L’Amérique n’épargnait plus. Elle investissait avec l’argent des Chinois. Ce n’était pas durablement raisonnable. La crise financière a été provoquée, on le sait, par les désormais fameux crédits « subprime » à l’immobilier social aux Etats-Unis. Mais le château de cartes du crédit excessif devait … Lire tout l'article »

Classé dans : France, Monde

Crise financière mondiale : une chance pour l’économie ! Petite leçon d’économie politique.

Depuis toujours, le crédit repose sur la confiance. Plus un agent économique est endetté, moins il inspire confiance. C’est pourquoi il y a toujours une limite à l’endettement. Mais personne ne connaît exactement le niveau exact de cette limite. Ce qui vient de se passer au plan financier mondial a ceci de commun avec la chute du Mur de Berlin et l’écroulement du communisme : tous les esprits lucides le prévoyaient, toutes les personnes raisonnables s’y attendaient, mais personne n’était en mesure d’en annoncer la date exacte. Il en a été de même avec l’effondrement du système bancaire auquel nous venons d’assister. La masse monétaire – qui a pour contrepartie l’ensemble des crédits à l’économie – de l’ensemble du monde occidental (Etats-Unis + Union européenne et japon) augmentait depuis dix ans deux … Lire tout l'article »

Classé dans : France, Monde