Articles

Le Journal d'Alain Dumait » Articles taggés avec"entente-à-droite"

Nouvelle occasion manquée pour le Front

Fin 2012, le Front National a raté le coche de la « manif pour tous ». La mobilisation contre le mariage homosexuel s’est faite sans lui. Le thème de la défense des valeurs familiales lui serait pourtant allé comme un gant. Une occasion manquée l’élargir son champs d’influence sur une large partie de la droite. Pour la raison que certains des dirigeants de ce parti était toujours obnubilée par cette billevesée de « ni droite, ni gauche ». Et parce qu’il ne fallait pas, parait-il, heurter le lobby homosexuel… Début 2016, le Front National affiche son opposition à la loi travail dite « El Khomri ». Ce qui n’est pas très original, puisque aucun parti politique ne l’approuve, même pas le premier secrétaire du Parti socialiste !… La communication du gouvernement sur ce projet de réforme des relations du … Lire tout l'article »

Classé dans : France

Quand la droite s’entendra, elle osera…

Apparemment, l’idée de «l’Entente à droite» n’avance pas. A l’UMP, les deux candidats concurrents à la présidence du parti y sont farouchement hostiles (tout en osant certaines rhétoriques «droitières»…) ; au Front National, on est toujours sur l’amalgame UMPS… ; quant aux médias, qui jouent les chiens de troupeaux, ils sont toujours aussi attentifs à la ligne orthodoxe du politiquement correct. Pourtant, comme cette ligne de «l’Entente à droite» est largement majoritaire, selon tous les sondages disponibles, aussi bien chez les sympathisants du FN que de l’UMP, l’idée fait son chemin, souterrainement, avec quelques affleurements médiatiques. En privé, deux anciens ministres de Nicolas Sarkozy ont été entendus la soutenir («Sinon, pas de salut…»). Sur France Culture, le dimanche 23 septembre (émission «Esprit Public», 11:00), Max Gallo rappelait qu’au début des années 60, … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, budget de l'Etat, France

Entente à droite : la preuve par l’Union de la gauche.

Les lois électorales structurent la vie politique des démocraties. Surtout quand elles sont stables. Alors, inscrites ou non dans la Constitution, elles constituent le cadre dans lequel les partis doivent inscrire leur action. En France, où tout est toujours plus compliqué qu’ailleurs – et de ce fait moins démocratique – chaque type d’élection est soumis à un calendrier et à des règles distinctes. Malgré tout, l’élément majoritaire l’emporte sur l’élément proportionnel. S’agissant de l’élection présidentielle, c’est vrai depuis 1958 et cela a été évidemment accentué par la réforme de 1962 instaurant l’élection au suffrage universel. Pour ce qui est des élections législatives, on sait que le mode de scrutin majoritaire à deux tours adopté en 1958 est le résultat de l’une des rares concessions consenties par le général de Gaule à son ministre … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Présidence de l’UMP et Entente à droite.

N’étant pas adhérent à l’UMP, je ne peux qu’observer la campagne qui se déroule pour renouveler son équipe dirigeante, désigner le 25 novembre un président (en remplacement de Nicolas Sarkozy), et parallèlement fixer, si ce n’est un programme pour ce parti, au moins les grandes lignes de ses propositions. Pour la France et pour l’alternance, c’est à dire pour renvoyer la gauche socialiste dans l’opposition. Le chantier est immense. S’agissant des compétiteurs, deux hommes paraissent aujourd’hui se détacher : Jean-François Copé, tout puissant secrétaire général, qui «tient» donc l’appareil, et François Fillon, auréolé de ses cinq années de Premier ministre, dauphin naturel de l’ex-président, et soutenu par la majorité du groupe parlementaire. Au delà de tempéraments et d’origines très différents, du point de vue des programmes et de la stratégie, c’est blanc-bonnet … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Nouvelle mission pour le Front National

En ce mois de mai 2012, avant comme après le 6 mai, la droite reste largement majoritaire. Le 22 avril, le total UMP + FN + Modem dépassait  celui du PS et de l’extrême gauche de plus de 4 millions de voix ! Pourtant, depuis cinq ans, la droite a perdu toutes les élections. Cherchez l’erreur… Certes, j’entends bien que, contre toute évidence, certains prétendent encore se situer hors de ce clivage droite/gauche. Je pense aussi bien aux «patriotes identitaires», qu’à mes amis «libéraux», qui n’en démordent pas non plus. Puis-je leur faire remarquer, aux uns comme aux autres, que le soir de toute élection générale, chacun se retrouve bel et bien sur cet axe, et qu’il l’accepte ?… Mais, pour qu’à l’occasion au moins des moments essentiels, la droite soit toute … Lire tout l'article »

Classé dans : A la une, France

Clivage droite/gauche : rappel au règlement

Notre journal, « Les Quatre Vérités Hebdo », est, sauf erreur, le seul à prôner clairement une entente à droite, du Front national à l’UMP. Seule Radio Courtoisie est sur une ligne très voisine puisque, au travers de ses 56 directeurs d’émission, elle donne la parole à tous les courants divers et variés de la droite française (voir page 4, la recension de notre entretien du 29 novembre, avec Henry de Lesquen, nouveau patron de cette radio, successeur de Jean Ferré. L’intégralité de notre entretien audio est toujours disponible sur notre site. Quatre mois avant le premier tour de l’élection présidentielle du 22 avril 2007, la gauche, contrairement à la situation où elle se trouvait à la même période en 2002, est en bon ordre de bataille. Après les ralliements successifs … Lire tout l'article »

Classé dans : France